exaucement

exaucement

exaucement [ ɛgzosmɑ̃ ] n. m.
exaulcement XVIe; de exaucer
Action d'exaucer; son résultat. L'exaucement d'une prière, d'un vœu. ⊗ HOM. Exhaussement.

exaucement nom masculin Littéraire. Action d'exaucer : Exaucement d'une prière.exaucement (homonymes) nom masculin exhaussement nom masculin

exaucement
n. m. Litt. Action d'exaucer; son résultat.

⇒EXAUCEMENT, subst. masc.
Rare. Action d'exaucer; son résultat. Je ferai comme sainte Monique, qui pria contre tout exaucement sans s'impatienter de votre lenteur (LAMART., Nouv. Conf., 1851, p. 32). Ceux qui ont reçu leur exaucement charnel (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 858). Avec les années, la désillusion devient inséparable des exaucements (DURRY, Nerval, 1956, p. 26).
Rem. Ne figure pas ds Ac.
Prononc. :[] ou [e-]. Cf. é-1. Homon. exhaussement. Étymol. et Hist. 1690 (FUR.). Dér. du rad. de exaucer; suff. -(e)ment1, (var. de exhaussement). Fréq. abs. littér. : 8. Bbg. JOURJON (A.). Rem. lexicogr. R. de Philol. fr. 1915-16, t. 29, p. 148.

exaucement [ɛgzosmɑ̃] n. m.
ÉTYM. XVIe; exaulcement; de exaucer.
Littér. Action d'exaucer; son résultat. || L'exaucement d'une prière, d'une supplique. || L'exaucement des rêves.
0 Mais pour d'autres êtres, le passé de mes relations avec eux était gonflé de rêves plus ardents, formés sans espoir, où s'épanouissait si richement ma vie d'alors, dédiée à eux toute entière, que je pouvais à peine comprendre comment leur exaucement était ce mince, étroit et terne ruban d'une intimité indifférente et dédaignée où je ne pouvais plus rien retrouver de ce qui avait fait leur mystère, leur fièvre et leur douceur.
Proust, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 976.
HOM. Exhaussement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • exaucement — (è gzô se man) s. m. Action d exaucer ; état de celui qui est exaucé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • exhaussement — [ ɛgzosmɑ̃ ] n. m. • mil. XVe; essaucement fin XIIe; de exhausser ♦ Action d exhausser; son résultat. ⇒ élévation, surélévation. Exhaussement d un mur, d un édifice. ⊗ HOM. Exaucement. ● exhaussement nom masculin Action d exhauss …   Encyclopédie Universelle

  • ORTHODOXE (ÉGLISE) — L’Église orthodoxe (environ 160 millions de fidèles) est l’une des trois expressions majeures du christianisme. Elle reste pourtant mal connue en Occident. Si son destin est d’une grande continuité spirituelle marquée par la fidélité aux Pères,… …   Encyclopédie Universelle

  • List of compositions by Gabriel Fauré — The following is a partial list of compositions by Gabriel Fauré.By Instrumentationolo Piano*1 ballade, Op. 19 *13 barcarolles, Opp. 26, 41, 42, 44, 66, 70, 90, 96, 101, 104, 105/1 2, 116 *6 impromptus, Opp. 25, 31, 34, 86, 91, 102 *1 mazurka, Op …   Wikipedia

  • Catalogue des œuvres de Gabriel Fauré — Liste des œuvres de Gabriel Fauré Sommaire 1 Par instrument 1.1 Piano seul 1.2 Harpe seule 1.3 Musique de chambre …   Wikipédia en Français

  • Célibat sacerdotal selon les dogmes de l'Église catholique — La discipline actuelle de l’Église occidentale consistant à n’ordonner que des hommes vierges est contestée pour divers prétextes. Ces contestations ont poussé deux partis opposés à évaluer la nature de la loi du célibat et les motifs qui la sous …   Wikipédia en Français

  • Ecoute (Theme biblique) — Écoute (Thème biblique) Pour les articles homonymes, voir Écoute. L écoute est un thème récurrent dans la Bible. Pour le grec du Moyen Orient ancien, la vue est le sens le plus important. Pour l israélite de la Bible, c est l écoute. La relation… …   Wikipédia en Français

  • Gabriel Fauré Catalogue des oeuvres — Liste des œuvres de Gabriel Fauré Sommaire 1 Par instrument 1.1 Piano seul 1.2 Harpe seule 1.3 Musique de chambre …   Wikipédia en Français

  • Lella Mannoubiya — Lella Manoubia Lella Manoubia, de son vrai nom Saïda Aïcha Manoubia, née vers 1180 à La Manouba et décédée en 1257[1], est une sainte tunisienne. Sa renommée est telle qu elle lui vaut un récit hagiographique intitulé Manâqib (Vies, vertus et… …   Wikipédia en Français

  • Lella Manoubia — Lella Manoubia, de son vrai nom Saïda Aïcha Manoubia, née vers 1180 à La Manouba et décédée en 1257[1], est une sainte tunisienne. Sa renommée est telle qu elle lui vaut un récit hagiographique intitulé Manâqib (Vies, vertus et prodiges de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”